Quentin Mouron

A propos de Quentin Mouron

Quentin Mouron est un écrivain canado-suisse de langue française né à Lausanne le 29 juillet 1989 (30 ans). Il est le fils de l’Artiste Peintre Didier Mouron

En mars 2013, Quentin Mouron reçoit pour son premier roman le prix Alpes-Jura, décerné à Paris par le jury de l’Association des écrivains de langue française (A.D.E.L.F). Il est également invité à Paris, le 1er juin 2013, pour prendre part aux Nuits de la Poésie. En septembre paraît son troisième roman, La Combustion humaine; la charge satirique – à l’encontre du milieu littéraire suisse, mais aussi des médias et des réseaux sociaux – lui vaut plusieurs inimités parmi les écrivains et journalistes romands, tandis que la critique et le public estime généralement que La Combustion humaine est son meilleur ouvrage.

En 2015, Quentin Mouron publie Trois gouttes de sang et un nuage de coke, aux éditions de la Grande Ourse (Paris). Le livre connaît un bon succès critique et fait l’objet d’une sortie en poche, aux Éditions 10/18 [archive], ainsi que des traductions en anglais (Bitter Lemon Press [archive], 2017) et en allemand (Bilgerverlag [archive], 2017). En 2016, Quentin Mouron publie l’Age de l’héroïne, aux éditions de la Grande Ourse.

Interview de Quentin Mouron

"Vesoul, le 7 janvier 2015" (éditions Olivier Morattel)

Interview de Quentin Mouron,
en partenariat avec le Salon du Livre de Genève,
pour son roman "Vesoul, le 7 janvier 2015" aux éditions Olivier Morattel

POUR COMMANDER L'OUVRAGE :

Vous pouvez commander le livre "Vesoul, le 7 janvier 2015" et les derniers ouvrages de Quentin Mouron dans toutes les bonnes librairies et ici :

A PROPOS DU LIVRE : « Vesoul, le 7 janvier 2015»

Olivier Morattel Éditeur, Dole. 120 p. ISBN 978-2-9562349-2-0

Début janvier. Un jeune cadre prend le narrateur en auto-stop. Ils roulent jusqu'à Vesoul, en Haute-Saône. Rapidement, les événements s'enchaînent : les deux hommes sympathisent, se découvrent une même envie d'adhérer au monde. Ils fréquentent tour à tour un salon du livre, un festival des sexualités, un congrès entrepreneurial. A la manière de Bouvard et de Pécuchet modernes, ils s'enthousiasment pour les discours et les pratiques les plus contradictoires.

Quentin Mouron est un auteur canado-suisse, né à lausanne, en 1989. Ayant vécu entre l'Europe et l'Amérique du Nord jusqu'à l'âge de vingt ans, il publie en 2011 son premier roman, "Au point d'effusion des égouts", qui connaît un grand succès en Suisse francophone. "Notre-Dame-de-la-Merci", son deuxième livre, paraît en France, au Québec et en Belgique. Le quotidien prestigieux "Le Temps" parle de "l'un des livres les plus prometteurs de cette rentrée littéraire", tandis que le site du Nouvel-Observateur salue le "style franc, à la fois drôle et mélancolique".

Quentin Mouron est né le 29 juillet 1989, à Lausanne. Les ambitions professionnelles de son père, l'artiste peintre Didier Mouron, débordent rapidement les frontières suisses, et la famille s'envole, en 1992, en direction du Québec, où ils resteront jusqu'en 2001. Quentin Mouron passe donc une enfance solitaire et sans nuage, laissé à ses rêveries, en plein coeur de la forêt québécoise. En 1998, Quentin Mouron acquiert la nationalité canadienne. De retour en Suisse en 2001, avec sa famille, Quentin Mouron est scolarisé à Oron-la-Ville, avant de commencer son Gymnase, à la Cité (2004). Sa première année se solde par un redoublement, ainsi que par un premier voyage d'un an en Amérique du Nord (et particulièrement en Arizona), ou Quentin se rend pour la première fois dans le désert, et commence à en prendre la mesure : si les forêts le séduisent, c'est dans ces grands espaces ouverts et arides que sa solitude peut s'épancher à son aise. Après un an, Quentin rentre en Suisse et termine le gymnase (2009), mentionné pour l'excellence de ses résultats en français. Mais alors que ses camarades se dirigent vers les universités de Suisse ou d'ailleurs, Quentin, peu convaincu par les études, réitère l'expérience désertique – il s'envole pour la Californie. Il y restera un an, et traversera deux fois le continent américain. Quentin fait très tôt ses premières " rencontres littéraires ", et dévore au hasard, " et parfois sans vraiment bien comprendre " Voltaire, Nietzsche, Sade, Proust ou Oscar Wilde. De même, il prend rapidement la plume, et écrit ses premiers poèmes à l'âge de quatorze ans. En vieillissant, son goût littéraire devient plus sûr, son écriture aussi. Sa bibliothèque s'agrandit, gardant une place importante pour les oeuvres d'Albert Cohen et d'Antonin Artaud, pour les romans de Dostoïevski et la pensée d'Edmond Husserl. Quentin écrit des nouvelles, des poèmes, et, finalement, lors de son dernier voyage, tente l'aventure du roman, qu'il termine en juillet 2011, et qui porte pour titre Au point d'effusion des égouts. Il y écrit son deuxième roman, Notre-Dame-de-la-Merci, qui reçoit lui aussi un accueil favorable (Le Matin, Le Temps, Le Nouvel Observateur, etc.). En mars 2013, Quentin Mouron reçoit pour son premier roman le prix Alpes-Jura, décerné à Paris par le jury de l'Association des Ecrivains de Langue Française (A.D.E.L.F). Il est également invité à Paris, le 1er juin 2013, pour prendre part aux Nuits de la Poésie. En septembre paraît son troisième roman, La Combustion humaine ; la charge satirique – à l'encontre du milieu littéraire suisse, mais aussi des médias et des réseaux sociaux – lui vaut plusieurs inimités parmi les écrivains et journalistes romands, tandis que la critique et le public estime généralement que La Combustion humaine est son meilleur ouvrage. En 2015, Quentin Mouron publie Trois gouttes de sang et un nuage de coke, aux éditions de la Grande Ourse (Paris). Le livre connaît un bon succès critique et fait l'objet d'une sortie en poche, aux éditions 10/18, ainsi que des traductions en anglais (Bitter Lemon, 2017) et en allemand (Bilger, 2017). En 2016, Quentin Mouron publie l'Age de l'héroïne, aux éditions de la Grande Ourse.

Son site internet: quentinmouron.com

REMERCIEMENTS :

Quentin Mouron
Editions Olivier Morattel
Palexpo / Salon du Livre de Genève @palexpo @salondulivregeneve : Laurence Brenner, Maud Couturier
Club du Livre @clublivreswiss
Manuela Nathan @Manuela.nathan , Aurelie Garcia @aurelieautheatre , Williams Mouriere, Yves Jaques, Michael Bouvard @Michael_Bouvard
Interview de l'Auteur : Michael Bouvard
Prod/Post-prod Interview de l'Auteur : Aurélie Garcia, Reportage Suisse Romande
Partenaire : Valeur Suisse Institut

Quentin Mouron - Vesoul le 7 janvier 2015 - Olivier Morattel éditeur

"Vesoul, le 7 janvier 2015"

Quentin Mouron, Editions Olivier Morattel

Au sujet de Quentin Mouron

Quentin Mouron passe donc une enfance solitaire et sans nuage, laissé à ses rêveries, en plein cœur de la forêt québécoise. En 1998, Quentin Mouron acquiert la nationalité canadienne.

De retour en Suisse en 2002, avec sa famille, Quentin Mouron est scolarisé à Oron-la-Ville, avant de commencer son Gymnase, à la Cité [archive] (2004). Sa première année se solde par un redoublement, ainsi que par un premier voyage d’un an en Amérique du Nord (et particulièrement en Arizona), ou Quentin se rend pour la première fois dans le désert, et commence à en prendre la mesure : si les forêts le séduisent, c’est dans ces grands espaces ouverts et arides que sa solitude peut s’épancher à son aise.

Après un an, Quentin rentre en Suisse et termine le gymnase (2009), mentionné pour l’excellence de ses résultats en français. Mais alors que ses camarades se dirigent vers les universités de Suisse ou d’ailleurs, Quentin, peu convaincu par les études, réitère l’expérience désertique – il s’envole pour la Californie. Il y restera un an, et traversera deux fois le continent américain. Quentin fait très tôt ses premières ” rencontres littéraires “, et dévore au hasard et parfois sans vraiment bien comprendre, Voltaire, Nietzsche, Sade, Proust ou Oscar Wilde. De même, il prend rapidement la plume, et écrit ses premiers poèmes à l’âge de quatorze ans.

En vieillissant, son goût littéraire devient plus sûr, son écriture aussi. Sa bibliothèque s’agrandit, gardant une place importante pour les œuvres d’Albert Cohen et d’Antonin Artaud, pour les romans de Dostoïevski et la pensée d’Edmund Husserl. Quentin écrit des nouvelles, des poèmes, et, finalement, lors de son dernier voyage, tente l’aventure du roman, qu’il termine en juillet 2011, et qui porte pour titre Au point d’effusion des égouts. Il y écrit son deuxième roman, Notre-Dame-de-la-Merci, qui reçoit lui aussi un accueil favorable (Le Matin, Le Temps, Le Nouvel Observateur, etc.).

En mars 2013, Quentin Mouron reçoit pour son premier roman le prix Alpes-Jura, décerné à Paris par le jury de l’Association des écrivains de langue française (A.D.E.L.F). Il est également invité à Paris, le 1er juin 2013, pour prendre part aux Nuits de la Poésie. En septembre paraît son troisième roman, La Combustion humaine; la charge satirique – à l’encontre du milieu littéraire suisse, mais aussi des médias et des réseaux sociaux – lui vaut plusieurs inimités parmi les écrivains et journalistes romands, tandis que la critique et le public estime généralement que La Combustion humaine est son meilleur ouvrage.

En 2015, Quentin Mouron publie Trois gouttes de sang et un nuage de coke, aux éditions de la Grande Ourse (Paris). Le livre connaît un bon succès critique et fait l’objet d’une sortie en poche, aux Éditions 10/18 [archive], ainsi que des traductions en anglais (Bitter Lemon Press [archive], 2017) et en allemand (Bilgerverlag [archive], 2017). En 2016, Quentin Mouron publie l’Age de l’héroïne, aux éditions de la Grande Ourse.

De 2015 à 2016, il présente Au pied de la lettre, capsules vidéo de carte blanche diffusées sur la télévision privée BeCuriousTV.

En janvier 2019, il publie “Vesoul, le 7 janvier 2015” aux éditions Olivier Morattel (France).

Bibliographie de Quentin Mouron

Bibliographie

  • Au point d’effusion des égouts, La Chaux-de-Fonds, Suisse, Olivier Morattel
  • Éditeur, 2011, 144 p., préfacé par Pierre Yves Lador (ISBN 978-2-9700701-5-3)
  • Notre-Dame-de-la-Merci, La Chaux-de-Fonds, Suisse, Olivier Morattel Éditeur, 2012, 120 p. (ISBN 978-2-9700701-7-7)
  • La Combustion humaine, La Chaux-de-Fonds, Suisse, Olivier Morattel Éditeur, 2013, 113 p. (ISBN 978-2-9700825-5-2)
  • Trois gouttes de sang et un nuage de coke, Paris, France, La Grande Ourse Édition, 2015, 224 p. (ISBN 9791091416368)
  • L’Âge de l’héroïne, Paris, France, La Grande Ourse Édition, 2016, 134 p. (ISBN 9791091416467)
  • Trois gouttes de sang et un nuage de coke (Édition poche), Paris, France, Éditions 10/18 [archive], 2016, 224 p. (ISBN 9782264067913)
  • Notre-Dame-de-la-Merci (Traduction allemande), Zurich, Suisse, Bilgerverlag [archive], 2016, 96 p. (ISBN 978-3-03762-058-8)
  • Three drops of blood and a cloud of cocaine (Traduction anglaise), Londres, Grande-Bretagne, Bitter Lemon Press [archive], 2017, 260 p. (ISBN 9781908524836)
  • Drei Tropfen Blut und eine Wolke Kokain (Traduction allemande), Zurich, Suisse, Bilgerverlag [archive], 2017, 240 p. (ISBN 978-3-03762-068-7)
  • Vesoul, le 7 janvier 2015, Dole, France, Olivier Morattel Éditeur, 2019, 120 p. (ISBN 978-2-9562349-2-0)
  • Heroïne (Traduction allemande), Zurich, Suisse, Bilgerverlag [archive], 2019, 124 p. (ISBN 978-3-03762-078-6)
  • Jean Lorrain ou l’impossible fuite hors du monde, Dole, France, Olivier Morattel Éditeur, 2020, 224 p. (ISBN 978-2-9562349-3-7)
  • Notre-Dame-de-la-Merci (Traduction anglaise), Oakville, Canada, Mosaicpress [archive], 2021, 120 p. (ISBN 9781771613248)